Encyclopédies Thomassian

Nous écrire Mise à jour du 10 octobre
   

 

 

JUNIOR VOYAGES

N°1 (3e trim 1950) – N°16 (7.1951)

Mensuel / 36 pages
Format 11 x 18
Parution couplée avec JUNIOR POLICE
Remplacé par JUNIOR AVENTURES

 

COUVERTURES (et illustrations intérieures)

Les couvertures sont réalisées par Louis Carrière, auteur déjà de la collection JUNIOR.

 

SOMMAIRE

Tout comme la collection JUNIOR POLICE, cette série de romans d’aventures fasciculaires était dirigée par Jean Liard. Elle fut transformée en bandes dessinées, se poursuivant sous l’appellation JUNIOR AVENTURES.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

Tout comme la collection JUNIOR POLICE, les dates sont quelque peu fantaisistes.
Nous indiquons le numéro de dépôt légal.
1          3e trim. 1950   Un Blanc devenu sauvage (Max d’Amplaing) – DL 235
2          3e trim. 1950   Le pêcheur de perles (Jean Noël) – DL5

 


3          4e trim. 1950   L’attaque de la plantation (Yan) – DL 9
4          12.1950          Les Jivaros coupe tête (Max d’Amplaing) – DL 12

 


5          1.1951            Les bandits du Sertao (Jean Noël) – DL 13
6          1.1951            Le maître des serpents (Max d’Amplaing) – DL 23

 


7          2.1951            Les deux mousses de Jean Bart (Jean Noël) – DL 15
8          3.1951            Les pionniers de Sioux Falls (Max d’Amplaing) – DL 34

 


9          3.1951            La prisonnière d’Huatusco (J. Chauvremont) – DL 37
10        7.1951            L’île aux cannibales (Jean Noël) – DL 42

 


11        3.1951            Le baptême de la mer (Max d’Amplaing) – DL 46
12        3.1951            Les chercheurs d’épaves (Paul d’Artois) – DL 52

 


13        7.1951            La vallée de la mort (Chauvremont) – DL 53
14        7.1951            Seuls dans la jungle (Jean Noël) – DL 63

 


15        7.1951            La déesse aux yeux verts (Max d’Amplaing) – DL 66
16        7.1951            Le gabier de M. Trouin (Paul d’Artois) – DL 53

 

 

 

LES AUTEURS

À part le numéro 3, écrit par Adam de Villiers, toute la série est l’œuvre d’un seul auteur, Maurice Fargé (crédité d’ailleurs dans l’ours, en tant que rédacteur) sous différents pseudonymes : Max d’Amplaing, Jean Noël, J. Chauvremont, Paul d’Artois.

 

GALERIE D'ORIGINAUX

 

 

 

 



DOCUMENTS

Subissant 60 à 70% d’invendus, Liard décide de transformer la collection en romans dessinés et contacte un dessinateur de Paris (il s’agit de René Brantonne).