Encyclopédies Thomassian

Nous écrire Mise à jour du 12 juiillet

 

 

 

 

NOUS DEUX (Les romans dessinés)

Le 29 juin 1946, à Milan, deux des frères Del Duca (Domenico et Alceo) lancent un hebdomadaire intitulé GRAND HOTEL, en référence au film américain de 1932 avec Greta Garbo et Joan Crawford. Cette revue propose un concept nouveau : le roman dessiné au lavis pour femmes.


La technique du lavis avait déjà été utilisée par des artistes italiens, mais pour des bandes dessinées destinées aux garçons. Cette fois-ci, les scénarios, par leurs thèmes, visent directement un public féminin et plus adulte.

Cino Del Duca, le troisième des frères Del Duca, est installé en France où il dirige les éditions Mondiales. Le succès de GRAND HOTEL est immédiat et il s’en inspire pour créer NOUS DEUX.
La sortie de NOUS DEUX a lieu 14 mai 1947 sous le titre exact « Le Film Mondial présente NOUS DEUX » avec une périodicité provisoirement bimensuelle. Au numéro 4 (25.6.1947), le titre devient simplement NOUS DEUX et la revue passe hebdomadaire. Jusqu’au numéro 6, elle porte en sous-titre : « L’hebdo du Roman dessiné ». La fameuse mention « L’hebdomadaire qui porte bonheur » n’apparaîtra qu’au n°183.

Au sommaire du numéro 1, deux romans dessinés au lavis (Âmes ensorcelées et Les sept gouttes d’or) séparés par un roman d’amour (Toi, ma folie) signé Lucienne Royer (en réalité Luciana Peverelli) et illustré par Rino Ferrari.
Âmes ensorcelées, d’après le roman de M. Dukey et J.W. Symes, n’est autre que la traduction de Anime incatenate, paru dans le premier numéro de GRAND HOTEL. Sous cette fausse attribution américaine se cache le grand dessinateur italien Walter Molino.
Une réédition de luxe d’Âmes ensorcelées, recolorisée, paraîtra chez Mondadori France en décembre 2010, dans une collection intitulée « Les plus grands succès de Nous Deux ». Ce volume cartonné porte le numéro 1 mais il n’existe pas de numéro 2 à notre connaissance. On notera que le nom de Molino n’est toujours pas indiqué.

-

 


Les sept gouttes d’or, bien qu’attribué à des auteurs français, Claude Vernet et Pierre Anicet (c’était une pratique éditoriale courante de remplacer le nom de l’auteur par son traducteur), provient lui aussi du numéro 1 de GRAND HOTEL : Le lacrime d’oro, écrit par Elisa Trapani et dessiné par Giulio Bertoletti.

D’une manière générale, si l’on suit les chronologies parallèles de GRAND HOTEL et de NOUS DEUX (voir notre bibliographie), on s’aperçoit que l’édition française suivait scrupuleusement le contenu italien. Par contre, les noms des auteurs sont systématiquement occultés chez nous. Fort heureusement, la bibliographie de GRAND HOTEL, établie par la revue FUMETTO (numéro 20 de décembre 1996) permet de rétablir les attributions. On constate ainsi que Walter Molino (1915-1997) et Giulio Bertoletti (1919-1976) sont les deux seuls collaborateurs durant un certain temps. Il faut attendre plus de quatre années pour voir apparaître de nouveaux noms : Aldo Torchio (n°236), Alvaro Mairani (n°279), Gino Pallotti (n°626).

NOUS DEUX ne se contente cependant pas de traduire le matériel de GRAND HOTEL : quelques bandes dessinées inédites sont publiées, parmi lesquelles La reine Margot (n°500 à 548) illustré par Raymond Poïvet.

 

Les premiers numéros (1 à 181) ont une pagination assez restreinte (de 16 à 24 pages, et même 12 pages du n°30 au n°44). Ils sont constitués de deux romans dessinés au lavis. Cest seulement au n°165, de juillet 1950, qu’apparaît le premier roman-photo : À l’aube de l’amour. Mais peu à peu, la place des romans-photos augmente, tandis que la revue s’étoffe, passant à 32 pages, puis 36 (au n°413) avec régulièrement des numéros spéciaux plus épais.

Le dernier roman dessiné (La grande croisade) paraît en mai 1963. Il n’y aura plus, dès lors, que des romans-photos. Les couvertures dessinées disparaissent en 1972, avec le numéro 1285.

NOUS DEUX publie des almanachs : les neuf premiers (années 1950 à 1958) contiennent chacun un roman dessiné complet tandis que les suivants se mettent au roman-photo. Mais surtout, dès 1948, NOUS DEUX édite parallèlement une collection de romans dessinés complets. Les premiers numéros se contentent de reprendre les titres prépubliés dans l’hebdomadaire, mais très rapidement le contenu est constitué de matériel inédit.

Cino Del Duca exploite le succès de NOUS DEUX et lance de nombreux hebdomadaires féminins qui toutes consacreront une large part au roman-photo : MADRIGAL, BOLÉRO (devenu MODES DE PARIS), FESTIVAL, INTIMITÉ… Il devient le champion de la presse du cœur.

NOUS DEUX paraît toujours, avec un tirage hebdomadaire proche de 200 000 exemplaires [chiffres de l’année 2019/réf. : Nous Deux - ACPM) et, malgré un déclin continu depuis 1985 (il a longtemps dépassé un million d’exemplaires), il propose toujours ses romans-photos, en couleurs.  C’est sans doute le titre de presse le plus connu en France.

En 1991, Fabien Lecoeuvre et Bruno Takodjerad publient « Les années roman-photos » chez Veyrier. Si la couverture reproduit le premier numéro de NOUS DEUX, le contenu balaye plus largement la presse du cœur, en accordant une part importante à TÉLÉ POCHE.
NOUS DEUX n°2602 (du 13 au 19 mai 1997) est un numéro Anniversaire (50 ans) mais il se contente de reproduire la couverture du premier numéro.

-

 

Cet anniversaire est fêté par le quotidien FRANCE-SOIR dont le numéro du samedi 3 mai 1997 consacre une partie de sa « Une » ainsi que les pages 2 et 3 à ce magazine.

-
Cliquer pour agrandissements


Le mois suivant, Sylvette Giet, un professeur de Lettres, présente une thèse de doctorat sur NOUS DEUX, reprise en volume sous le titre « Nous Deux 1947-1997 : Apprendre la langue du cœur ».


En février 1998, la chaîne Arte consacre un numéro de « Thema » à NOUS DEUX, intitulé : L’amour rêvé.

 

Plus ludique, le NOUS DEUX n°3000 (daté du 28 décembre 2004 au 3 janvier 2005) propose un roman-photo en cinq pages intitulé : Panique à la rédaction. On y voit la rédaction du magazine fouiller dans les archives pour retrouver le numéro 1 qui a disparu ! (on y confond cependant « Archives nationales » et « Bibliothèque nationale » !).
-
Cliquer pour agrandissements

 

 

Le numéro 3645 (du 9 au 15 mai 2017) est un Spécial Anniversaire : « 70 ans de tendresse et d’amour », insistant sur les stars qui ont tourné dans des romans-photos.


Cliquer pour agrandissements

 

Signalons pour terminer le luxueux « Nous Deux présente La saga du roman-photo », bel ouvrage
cartonné et très illustré, paru en 2012 chez Jean-Claude Gawsewitch.

 

 

LES COUVERTURES

La couverture du premier numéro de NOUS DEUX (un couple tendrement allongé sur une gondole à Venise) reprend celle de GRAND HOTEL n°11. D’une manière générale, les couvertures italiennes de GRAND HOTEL sont utilisées, mais souvent avec des retouches. Il y en a cependant un certain nombre réalisées directement pour la France et republiées plus tard en Italie, dues à Giulio Bertoletti (lire à ce sujet l’article de Ruvo Giovacca dans le n°52 de la revue INK). Cet illustrateur sera le principal fournisseur des couvertures de NOUS DEUX.

Presque toutes les couvertures représentent un couple, jeune et heureux, souvent dans un décor idyllique. Elles sont dessinées avec une grande élégance et des couleurs chatoyantes. Il est certain que leur charme et leur beauté ont  grandement contribué au succès de la revue.

Peu de signatures apparaissent, mais les deux auteurs précédemment cités (Bertoletti et Molino) semblent en avoir réalisé la majorité. Voici la liste des couvertures portant une signature et dont l’attribution ne fait donc aucun doute :

Rino Albertarelli : n°67.152
Giulio Bertoletti : n°192.273.277.287.311.320.408.457.458.463.466.470.479.485.488.490.494.499.503.506.512.
516.527.531.539.542.546.549.557.558.574.576.577.580.595.602.635….
Walter Molino : n°226.272.293.338.415
Pinter : n°337.339 (pseudonyme de Bertoletti)
Antonio Toldo : n°399
Ajoutons quelques couvertures d’Aslan, plus tardives, en 1963.

 

BIBLIOGRAPHIE DES ROMANS DESSINÉS

Nous indiquons la correspondance avec la version d’origine parue dans GRAND HOTEL (GH) en utilisant la bibliographie établie dans FUMETTO n°20 (12.1996).
Nous avons référencé seulement les 650 premiers numéros de NOUS DEUX (période 1947-1959).

N°1 (14.5.1947) à 31 (7.1.1948) : Âmes ensorcelées 
GH-1 (n°1 à 31) : Anime incatenate
Dessins de Walter Molino (scénario de Francesco Matteo Macciò)     

 

N°1 (14.5.1947) à 27 (3.12.1947) : Les sept gouttes d’or
GH-2 (n°1 à 27) : Le lacrime d’oro     
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario d’Elisa Trapani)

 

N°26 (26.11.1947) à 58 (21.7.1848)  : Anges dans la tourmente
GH-3 (n°26 à 58) : Angeli nella bufera                      
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario de Francesco Matteo Macciò)

 

N°30 (31.12.1947) à 62 (18.8.1948)  : L’ombre sur le cœur
GH-4 (n°30 à 62) : L’ombra sul cuore                        
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo et Corrado Zucca)

 

N°56 (7.7.1948) à 97 (26.4.1949) : Le cadeau de noce
GH-5 (n°56 à 97) : Il dono di nozze                          
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario d’Eliana Onda)


N°61 (11.8.1948) à 104 (14.6.1949) : Un baiser sous les étoiles                   
GH-6 (n°61 à 104) : Bacio sotto le stelle
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemaio)

 

N°97 (26.4.1949) à 142 (7.3.1950) : Au delà de l’oubli
GH-7 (n°97 à 142) : Otre l’oblio                                
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario d’Eleonora Moj)

 

N°104 (14.6.1949) à 159 (6.1950) : Amour sans lendemain
GH-8 (n°104 à 159) : Amore senza domani               
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemaio)

 

N°142 (7.3.1950) à 194 (2.1951) : Le cavalier du ciel
GH-9 (n°142 à 194) : Il cavaliere del cielo                 
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario d’Elen Moj)

N°159 (6.1950) à 210 (06.51) : Tendre mission
GH-10 (n°159 à 210) : La dolce missione
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemaio) 
                                  
N°194 (2.1951) à 238 (12.1951) : Manola la Mexicaine
GH-11 (n°194 à 238) : Amore fra due spade              
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario de Walter Day)

N°210 (6.1951) à 254 (3.1952) : Symphonie sauvage
GH-12 (n°210 à 255) : Sinfonia selvaggia                 
Dessins de Walter Molino (scénario de Montemajo) 

N°236 (11.1951) à 279 (10.1952) : La rose blanche
GH-15 (n°257 à 298) : Adima la rosa bianca
Dessins d’Aldo Torchio (scénario d’Eliana Onda)                              

N°237 (11.1951) à 283 (10.1952) : Le loup de la vallée solitaire      
GH-13 (n°239 à 284) : Il lupo della valle solitaria
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario d’Elen Moj)

N°254 (3.1952) à 293 (1.1953) : L’enfant du mystère                       
GH-14 (n°255 à 293) : Il figlio del mistero
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)

N°279 (10.1952) à 323 (8.1953) : Mariage secret
GH-18 (n°298 à 331) : Nozze segrete
Dessins d’Alvaro Mairani (scénario de Walter Day)                           

 

N°283 (10.1952) à 335 (10.1953) : L’ange abandonné
GH-16 (n°284 à 335) : L’angelo abbandonato                      
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario de Lia Ramon)

N°291 (1.1953) à 333 (10.1953) : Au nom de l’amour
GH-17 (n°293 à 336) : In nome dell’amore               
Dessins de Walter Molino (scénario de M Montemaio)

N°322 (7.1953) à 383 (9.1954) : Combat pour son bonheur 
GH-19 (n°332 à 368) : Spine d’amore
Dessins d’Alvaro Mairani (scénario de Walter Day)                           

N°333 (10.1953) à 360 (4.1954) : Jocelyne et Arlette
GH-20 (n°336 à 358) : Le sorelle innamorate            
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)

N°335 (10.1953) à 362 (4.1954) : Idylle en Andalousie
GH-21 (n°336 à 363) : Rapita
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario de G. Merin)
                                  
N°360 (4.1954) à 390 (11.1954) : L’épouse inconnue
GH-22 (n°358 à 384) : La sposa sconosciuto
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)
                                  
N°363 (5.1954) à 392 (11.1954) : Passion orageuse  
GH-23 (n°363 à ?) : Passioni tempestose
Dessins de Giulio Bertoletti (scénario de M. Esteva)
                      
N°382 (9.1954) à 409 (15.4.1955) : Ombre cruelle
GH-25 (n°390 à 409) : L’ombra crudele                                
Dessins d’Alvaro Mairani (scénario de M. Esteva)
                                  
N°389 (10.1954) à 418 (17.6.1955) : La Vénus du Nil
GH-24 (n°385 à 412) : La Venere del Nilo                
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)

N°391 (11.1954) à 436 (21.10.1955) : Notre Dame-de-Paris
inédit
Dessins d’Aldo Torchio (d’après Victor Hugo)

N°408 (8.4.1955) à 438 (4.11.1955)  : Le lys solitaire
GH-27 (n°410 à 436) : Il giglio solitario                    
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de M. Maffay)

N°416 (3.6.1955) à 452 (10.2.1956)  : La fiancée du héros
GH-26 (n°413 à 448) : La fidanzata dell’alfiere                                 
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)

N°435 (14.10.1955) à 461 (13.4.1956) : Le Capitaine Fracasse
Inédit
Dessins de ? signé à la dernière planche  Gino Voglia ? (d’après Théophile Gautier) 

N°439 (11.11.1955) à 460 (6.4.1956) : La gondole d’argent                        
GH-28 (n°437 à 457) : La gondola d’argento
Dessins d’Aldo Torchio (sc. A. Marin)

N°452 (10.2.1956) à 473 (6.7.1956)  : Le mystère d’une nuit                                  
GH-29 (n°449 à 470) : Il mistero di quella notte
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)

N°460 (6.4.1956) à 483 (7.9.1956/erreur de date : 14.9.1956) : Dangereuse tromperie      
GH-30 (n°458 à 481) : Disperato inganno
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de V. Ginol)

N°461 (13.4.1956) à 499 (4.1.1957)  : L’homme qui rit
Inédit
Dessins de ? (d’après Victor Hugo)                 

N°474 (13.7.1956) à 505 (15.2.1957) : Perfidie
GH-31 (n°471 à 500) : Perfidia                                              
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)

N°484 (21.9.1956) à 498 (28.12.1956) : À la poursuite du bonheur             
GH-32 (n°482 à 496) : Felicità contesa
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de V. Ginol)

N°499 (4.1.1957) à 523 (21.6.1957)  : Douloureuse rivalité                         
GH-33 (n°497 à 520) : L’assurda nemica
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de G . Ray)

N°500 (11.1.1957) à 548 (13.12.1957) : La reine Margot                            
Inédit
Dessins de Raymond Poïvet (d’après Alexandre Dumas)
Réédité en album chez Regards en 2014

N°504 (8.2.1957) à 524 (28.6.1957)  : Le droit à l’amour                            
GH-34 (n°501 à 519) : Tradimento
Dessins de Walter Molino (scénario de W. Rolly)

N°523 (21.6.1957) à 545 (22.11.1957) : Le seigneur de la vallée                 
GH-37 (n°521 à 543) : Il signore della valle
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de Walter Day)                              

N°524 (28.6.1957) à 550 (27.12.1957) : Un amour impossible                                
GH-35 (n°520 à 546) : Nessuno ti dovrà amare
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)

N°546 (29.11.1957) à 569 (9.5.1958) : L’amour m’appelle                          
GH-38 (n°544 à 567) : Adorazione
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de Walter Day)                              

N°551 (3.1.1958) à 580 (25.7.1958)  : La mère sans visage                         
GH-36 (n°547 à 576) : La madre senza volto
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)
Note : Liz Taylor

N°570 (16.5.1958) à 596 (14.11.1958) : Mélodie tragique                           
GH-39 (n°568 à 594) : Ballata tragica
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de M.T. Mims)

N°581 (8.8.1958) à 604 (9.1.1959) : l’ensorceleuse                                      
GH-40 (n°577 à 600) : La peccatrice
Dessins de Walter Molino (scénario de L. Solm)

N°597 (21.11.1958) à 624 (29.5.1959) : Pas de frontières pour l’amour        
GH-41 (n°595 à 622) : L’amore non ha bandiere
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de M.T. Mims)

N°605 (16.1.1959) à 625 (5.6.1959)  : La route des anges                           
GH-42 (n°601 à 621) : La strada degli angeli
Dessins de Walter Molino (scénario de M. Montemajo)

N°625 (5.6.1959) à 648 (13.11.1959) : La reine du Calypso                        
GH-44 (n°623 à 646) : La regina del Calypso
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de M.T. Mims)

N°626 (12.6.1959) à 647 (6.11.1959) : Et triste était mon âme                     
GH-43 (n°622 à 643) : La notte nel cuore
Dessins de Gino Pallotti (scénario de M. Montemajo)

N°648 (13.11.1959) à : La troublante inconnue
GH-45 (n°644 à 669) : Labbra sconosciute
Dessins de Gino Palloti (scénario de M. Montemajo/Gino Lunghi)

N°649 (20.11.1959) à : Orgueil de femme
GH-46 (n°647 à 671) : Orgoglio di razza
Dessins d’Aldo Torchio (scénario de M.T. Mims)

À suivre….

 

 

BANDES DESSINÉES

Arthur et Zoé (BQ de Nancy, par Ernie Bushmiller) : 125, 129, 131, 133 à 155, 201 à 220, 386 à 393, 503.
Cette série se retrouve quasiment dans toutes les publications Del Duca !

Willie (BQ de Willie Dee, par Vic Green) : 130, 132

Les aventures de Rojanette (bande dessinée publicitaire pour la brillantine Roja, par Van Straelen) : 141 et 142 (interrompu)

Sophie (BQ de Little Debbie, par Cecil Jensen) : 156 à 175, 259, 270

Bugs Bunny (BQ) : 176 à 200, 252 à 258, 265, 275, 394 à 400